• Carolette répond à la question Comment travaillez-vous la rédaction au primaire ? (Forum Neoprofs)

    J'ai des CP et CE1 cette année, et, comme d'autres, je fais légender des photos, des images séquentielles, une sortie, répondre à des questions de compréhension (apprendre à se servir des mots de la question et du texte pour écrire sa réponse).


    L'exercice commence par dire oralement ce que l'on souhaite écrire : on reprend la syntaxe, on écrit les mots difficiles au tableau, on rappelle qu'on écrit des phrases... et on se lance.


    Je passe dans les rangs, je fais relire par l'enfant qui peut parfois se corriger ainsi, et, selon le niveau et la période de l'année, j'entoure les fautes d'accords (sujet/verbe, nom/adjectifs) et de conjugaison, des mots invariables...


    L'enfant copie une fois au propre, et on s'arrête là, parce que sinon, tout le monde en a ras le bol (moi la première) !


    (ah non, parfois, on va en salle informatique taper notre prose pour l'imprimer et la coller dans notre "cahier du CP ou du CE1", qui est une sorte de cahier de vie de l'année : sorties, textes aimés, fiche de lecture, poème écrit à la manière de, etc...)


    1 commentaire
  • Vudici répond à la question Comment travaillez-vous la rédaction au primaire ? (Forum Neoprofs)

    Avec une 2e année (CE1) : histoires sans paroles en trois images.

    Phase collective : on construit des phrases pour commenter les images, je note au tableau le vocabulaire utilisé et je corrige la construction grammaticale (le classique "Yen a t'ceux qui..." régional, par exemple...).

    Puis phase individuelle, au cahier, sous les images réduites et collées.

    Pas de deuxième jet ... mais éventuellement une reprise en correction collective de quelques phrases...


    votre commentaire
  • L'institutrice Archilecture répond à la question Comment travaillez-vous la rédaction au primaire ? (Forum Neoprofs)

    Pour mes CP, ça reste modeste : ils peuvent écrire de petites phrases, soit en copiant les mots dans un petit imagier de référence, soit en les écrivant "à leur idée", et je corrige dessous.

    Pour les grands, comme je le disais à ma chère collègue institutrice Mowgli, qui est une grande fan des chantiers d'écriture, j'ai participé à la rédaction d'une méthode de français entièrement tournée vers la rédaction / production écrite / expression écrite, vous appelez ça comme vous voulez.

    Le principe est de lire des textes, repérer les caractéristiques du schmilblick (genre : documentaire, on écrit au présent / récit, imparfait + passé simple / théâtre : temps de l'oral, présent + passé composé + futur, etc.), et corriger au fur et à mesure sa propre rédaction.


    Archilecture

     

    http://forums-enseignants-du-primaire.com/topic/291022-expression-ecrite-au-cycle-3/

    Nos manuels de cycle 3 (Archilecture CE2, Archilecture CM1 et Archilecture CM2) sont entièrement basés sur la production écrite.

    Dans le livre de chaque niveau, tu trouveras six chantiers d'écriture par an (chacun sur un thème différent, avec un type d'écrit particulier) et dans les fichiers d'accompagnement des exercices de production écrite guidée. Les manuels sont également accompagnés de DVD et nous proposons divers exercices écrits à partir des extraits vidéo.

    Zaubette a consacré un article à nos manuels :

    http://zaubette.ekla...cle-3-a46620575


    1 commentaire
  • Un titre au tableau : Qui dévore qui?

    Deux images : un renard - un lapin (noms en dessous).

    On écoute les propositions. Je retiens et écris : "Le renard dévore le lapin".

    Les élèves découpent les images, recopient la phrase.

    On cherche le verbe, son infinitif (sans encore le nommer), les noms (+ genre et nombre), les articles (+ genre et nombre, on commence à justifier en vue de l'analyse grammaticale), on cherche qui fait l'action et combien ils sont à la faire: on souligne alors le "e" de "dévore".

    Ensuite ils doivent écrire "le renard dévore les lapins." Puis "Les renards..." en justifiant les changements.

    On fait un couple chaque jour. Les phrases du dernier jour sont écrites individuellement pour tous. Selon les élèves, il y en a qui écrivent les leurs dès le 2e jour tout seuls.

     

    Cf. Productions d'écrit sur la page de Julie (site Rue des Instits) :

    Rédaction CP >>>

    Evaluation 1er trimestre >>>


    votre commentaire
  •  

    Dans le sujet Comment travaillez-vous la rédaction au primaire ? (forum Neoprofs), Mowgli décrit sa façon de faire pour les ps-ms-gs-cp :

     

          La rédaction à l'école élémentaire, vaste sujet !

       Lorsque j'avais des CM, mon cauchemar, c'étaient ces infâmes gloubi-boulgas de mots, parsemés çà et là de quelques points ou virgules aléatoires, que leurs auteurs pensaient sincèrement être des textes. Il fallait déployer une énergie colossale pour renverser la vapeur et conduire ces élèves à rédiger en fin d'année un texte digne de ce nom. C'est pourquoi, au CP, je fais porter mes efforts sur l'élément minimal du texte et que je travaille l'expression écrite selon un leitmotiv : la phrase, la phrase, la phrase !

        Partant du principe que la maîtrise de l'oral précède celle de l'écrit, mon premier objectif, dès les premiers jours de classe, c'est d'amener mes élèves à s'exprimer à l'oral en faisant des phrases structurées avec une élocution correcte. Peu à peu, les exigences augmentent au cours de l'année quant à la précision du vocabulaire utilisé et à la richesse des structures syntaxiques.

        A l'écrit, dans un premier temps, je fais reconstituer des phrases dont les mots ont été mélangés puis je les fais copier en écriture cursive. Cela peut sembler très simple aux yeux d'un adulte, mais la simple capacité à segmenter les mots d'une phrase ne s'acquiert pas en un jour. Les dictées de phrases relèvent également de cet objectif. C'est aussi l'occasion de commencer à seriner la fameuse règle : "Une phrase commence par une majuscule et termine par un point."

        Dans un deuxième temps, je fournis un panier de 10 à 20 mots, que nous colorions selon leur nature, et je demande à mes élèves de composer des phrases à partir de ce panier. Au départ, certains élèves composent des phrases "basiques" du type D + N + V + D + N alors que d'autres se saisissent d'emblée des adjectifs et prépositions ou conjonctions du panier pour trouver des phrases plus riches. Mon objectif est évidemment d'amener ceux-là à suivre ceux-ci.

        Dans un troisième temps, je leur demande de rédiger une courte histoire à partir d'images séquentielles en faisant une phrase par image (deux phrases par image pour les meilleurs). Je leur fais également écrire une ou deux poésies.

        Pour ce qui est de l'écriture de textes plus complexes, nous le faisons en collectif et j'endosse alors le rôle de "nègre" !

        J'estime que si mes élèves quittent le CP en étant capables de rédiger de manière autonome, dès le premier jet, des phrases qui tiennent la route, cela constitue une base honnête pour les collègues qui prendront la suite.

     

     


    3 commentaires
  •  

    Résultats de recherche d'images pour « kindergarten schrift »

     

    Volubilys décrit sur le fil Comment travaillez-vous la rédaction au primaire ? (Neoprofs) sa façon de faire pour les ps-ms-gs-cp :

    La grande majorité de mes élèves ne savent pas lire ni écrire, ce qui est normal en fait. En plus de faire comme Lysimaque pour qui "en maternelle, la rédaction c'est : dictée à l'adulte. Chaque jour, mes élèves me font un beau dessin et me dictent ce que je dois écrire dessous.", je travaille certains points avec mes maternelles :

    - le vocabulaire
    - la notion de phrase
    - la chronologie des événements
    - les reprises (pronoms...)

    Je me suis basée sur des livres d'élocution. Parlons, Vocabulaire et élocution pour les tout-petits de Palmero et Felix m'a grandement aidé.

    Elocution, vocabulaire, rédaction en maternelle-CP (Volubilys)
    En général, je pars d'une image assez riche (exemple : une image d'un repas en famille) et après, ce qu'on fait dépend de l'âge :

    PS : citer ce qu'il y a sur l'image, montrer un objet cité (ex. : verre, assiette, fourchette, chaise, du pain, de l'eau), donner l'action des personnages (ex. : il boit, il mange, il coupe...)

    MS : raconter l'image en faisant une phrase simple que je note ("Le garçon il mange.", "Il y a un papa.", etc.).

    GS (et CP) : complexifier la phrase, interdiction du "il y a", mime, travail de l'implicite (Le petit garçon souffle sur sa soupe car elle est chaude.)

    CP : En plus de tout cela, on invente ce qui s'est passé avant, ce qui pourrait se passer après. 

    - Je travaille aussi beaucoup avec des images séquentielles qu'ils doivent remettre dans l'ordre puis me dicter ce qui s'y passe (minimum, une phrase par image et un titre).

    - On apprend aussi à répondre à une question en faisant un phrase, ou à remettre les mots dans l'ordre (le jeu de l'ordi qui mélange tout a pas mal de succès en GS/CP).

    Bref, je leur apprends déjà à s'exprimer un tant soit peu correctement.

    Les CP ne rédigent à proprement dit que quand je les juge assez à l'aise avec la lecture/écriture.
    On discute ensemble de ce que l'on pourrait écrire, je note le vocabulaire au tableau et après "ils se dictent à eux-même"(je fais dictée tous les jours, alors ils comprennent ce que j'attends d'eux) leur texte sur le cahier de brouillon, je corrige en expliquant et ils recopient dans le cahier du jour.
    Bon, le résultat ne casse pas des briques, ce ne sont que des CP, mais écrire trois~quatre phrases lisibles seuls, c'est bien.

     

    Résultats de recherche d'images pour « kindergarten schrift »


    votre commentaire