• Que faire en production d'écrits avec des CE2 ? (Kyra)

    À la question posée par fyfydev sur le forum EDP --> http://forums-enseignants-du-primaire.com/topic/204089-que-faire-en-production-decrits-avec-des-ce2/

    Que faire en production d'écrits avec des CE2 ? (Kyra)

    Kyra (blog Marabout et bout d'ficelle) donne des réponses très intéressantes :

    " Mais des milliards de choses !!!

    Tu peux faire des choses très sympa en poésie : acrostiches, cadavre exquis, calligramme, lipogramme, mots valise, tautogramme, anadiplose, s+7...

    Tu peux faire écrire à partir d'images, ou travailler la BD.

    Tu peux faire écrire des contes détournés ou des contes des origines, ou des parodies.

     ...

     ...

    Tu peux faire écrire la fin d'une histoire, ou interposer un dialogue dans un récit, ou un portrait, tu peux aussi faire récrire un passage en changeant de point de vue (un autre perso) ou d'époque.



    Tu peux utiliser des déclencheurs :
    Par exemple, "Un personnage se regarde dans un miroir. Soudain, son double se met à lui faire la grimace."

    Dans Inisan, J.F. (1993). Apprendre le récit au collège. CRDP Lille., on trouve des déclencheurs de récit particulièrement évocateurs. En voici quelques-uns :

    1. Un jour, le personnage arrive à l'école et personne ne semble le reconnaître.

    2. Le personnage est en train de lire une bande dessinée : soudain, le héros de la bande dessinée lui fait signe.

    3. Un personnage est debout au soleil et s'aperçoit avec stupeur que son ombre ne fait pas la même chose que lui.

    4. Comme tous les matins, un personnage prend le train pour aller au travail. Au bout d'un moment, il ne reconnaît plus l'itinéraire. Le train s'en va vers une destination inconnue.

    5. Un personnage est chez des amis, et par plaisanterie il téléphone à son propre numéro. Une voix répond.

    6. Le micro-ordinateur d'un personnage se met à écrire des phrases que celui-ci n'a pas tapées sur le clavier.

    7. Un personnage rend visite à un ami. La porte est ouverte mais il ne le trouve pas. Son regard est attiré par un tableau au mur et il remarque qu'un personnage qui ressemble à son ami paraît lui faire signe.



    Voilà aussi une idée du site "Le français à l'école" de Chris Moulin : le courrier loufoque (inspiré de Pimet, 1999) : l'enseignant donne à chaque élève un petit papier lui indiquant la teneur de la lettre qu'il doit rédiger (il précise qu'il ne faut parler de ce petit papier à personne).

    " Un ogre envoie ses voeux à une femme enceinte. "

    " Le Petit Poucet et Cendrillon s'associent pour écrire une lettre de réclamation à leur marchand de chaussures."

    " Harry Potter écrit à J.K. Rowling.", ...

    Une fois que les élèves ont écrit, ils donnent leur lettre à un autre élève. Celui-ci doit répondre au courrier reçu (mais il ne sait pas quelle était la consigne de départ)
    .



    Voilà d'autres idées qui viennent de http://www.cepec.org...s_ecriture.htm : Des activités de réécriture… avec ou sans traitement de texte :

    Voici quelques exemples de projets d'écriture.

    Texte à dominante injonctive
    - Réaliser un livre de cuisine (projet consistant à retrouver des recettes traditionnelles de divers pays ou régions et à les adapter pour avoir une forme commune : même nombre de personnes, présentation uniformisée, texte de même nature, même mode d'énonciation, etc.)
    - Ecrire des recettes imaginaires : de sorcières, de magie.
    - Ecrire des fiches de règles de jeux ou de parcours gymniques.
    - Ecrire des grilles de critères de réalisation ou de réussite (à photocopier et à garder par chacun pour s'y référer).

    Texte à dominante narrative
    - Écrire un conte à plusieurs. Chaque groupe de 2 enfants continue la suite du conte durant 20 minutes. Puis, ils enregistrent et laissent la place au groupe suivant qui prend en compte ce qui a été réalisé et rédige la suite.
    - Ecrire et mettre en page des questionnaires pour un défi lecture.
    - Fabriquer la couverture d'un "faux livre" : inventer le titre d'un livre que l'on aimerait lire (ou écrire), réaliser la couverture (avec son illustration) et la "quatrième de couverture" (avec le texte donnant envie de lire le livre).
    - Transformer un conte en modifiant l'époque, le caractère des personnages ou les personnages, le lieu ou encore en introduisant un objet extraordinaire…
    - Ecrire un roman photos, une BD (penser à utiliser un appareil photo numérique pour les vignettes et la barre d'outils de dessins pour placer des bulles et les récitatifs).
    Texte à dominante conversationnelle
    - Transformer un conte en pièce de théâtre.
    - Ecrire le dialogue d'un film muet ou étranger.

    Texte à dominante descriptive
    - Créer un dictionnaire de mots tordus ou de mots valises (ex : brigoler : v : éclater de rire en plantant un clou) et écrire les définitions correspondantes à ces mots
    - Réaliser le lexique d'un dossier documentaire.
    - Ecrire son portrait et l'envoyer à un correspondant par e-mail.
    Texte à dominante informative
    - Produire un menu, une carte d'invitation, un programme d'un spectacle, une page de présentation de cahier ou de dossier tout en y insérant une illustration de la bibliothèque de l'ordinateur ou d'Internet.

    Texte à dominante explicative
    - Mettre un texte en page sous forme journalistique (créer des titre, intertitres, sous titres paragraphes…) ou documentaire.
    - Ecrire un article extraordinaire sur un animal imaginaire.
    Exemple : Grenouille + mouton = greton ou mounouille.
    - Écrire des comptes-rendus de voyage, des dossiers, etc.

    Texte à dominante argumentative
    - Rédiger les différents arguments sur un sujet (pour ou contre…).
    - Donner son avis sur un événement.

    Texte à dominante poétique
    - Écrire des textes illustrés (grâce à la bibliothèque de l'ordinateur ou à Internet) pour en faire une exposition, dessins à scanner.
    - Réaliser un recueil de poèmes, de cadavres exquis, d'acrostiches (Choisir un mot dont chaque lettre placée dans le sens vertical devient l'initiale du premier mot de chaque vers).
    - Écrire une poésie à la manière de …:
    Tout en gardant sa structure, modifier une poésie.
    Exemple : avec la poésie "Le présent" de Jean-Pierre Siméon, l'intituler "le futur" ou "le passé" et la transposer au futur ou au passé.
    - À partir d'une poésie, écrire un poème burlesque en lui substituant à chaque nom ou verbe repéré le cinquième nom ou verbe suivant du dictionnaire.
    - Écrire un texte à la manière de Georges Pérec : "je me souviens de..". Variantes "J'aime...", "Je n'aime pas".
    - Écrire un texte en éliminant une lettre choisie : "Le lipogramme".
    Exemple : Exclure la lettre "e" :
    "Il tua Ali Baba; quant au lion, il courut si fort qu'il mourut." Raymond Queneau , XXème siècle.



    Tu peux aussi aller fouiner du côté du portail Stepfan ici, tu trouveras plein de choses, et puis il y a l'incontournable site rustrel et ses 27 idées d'expression écrite :


    Voilà. J'espère vous avoir donné quelques idées.
    Il n'y a plus qu'à sortir la plume et l'encrier! :lol: :wink:


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :