• Pour tous les sujets d'écriture, sur feuille ou en ligne, qu'ils soient longs et rédactionnels, ou en écriture brève journalière, je leur fais utiliser le plus souvent possible le dictionnaire des synonymes mais aussi, plus utile encore pour les grandes rédactions, un dictionnaire analogique.

    Je recommande particulièrement celui-ci :


    Trouver le mot juste - Dictionnaire des idées suggérées par les mots. Paul Rouaix. Livre de poche.
    (Il existe aussi avec une couverture différente)


    Je le conseille à tous. Très pratique et très peu cher. livre 

    C'est une mine d'or pour les rédactions.
     
    Objectif : développer son vocabulaire en trouvant par soi-même des mots en fonction des thèmes d'écriture choisis.
     
    Ils peuvent largement piocher aux entrées en rapport avec les grands thèmes de leur rédaction, que ce soit des thèmes liés à des lieux, à des objets, à des activités, à des émotions ...

    Ce travail permet d'explorer le champ lexical de chaque thème sur lequel on décide tour à tour d'écrire. Il leur permet, en plus du vocabulaire de la séquence ou du vocabulaire thématique étudié, de se constituer un "réservoir" de mots de vocabulaire complémentaires utilisables naturellement en rapport avec le(s) sujet(s) dont ils veulent parler.
     
    Ainsi, à l'entrée "mer", par exemple, les élèves trouveront tous les mots liés de près ou de loin à cette idée : les embruns, la grève, le varech, maritime, jetée, submerger, récif, transatlantique, château de sable, le flux, le reflux, la brise, la houle, l'onde, le gouffre amer, moutonner, mer étale, grosse, etc.

    Exemple, si le thème est "une journée de vacances"...

    Ils peuvent d'abord essayer de chercher les mots en rapport avec le lieu  en regardant les grands thèmes "mer" "plage" etc. mais aussi en rapport avec des sentiments "joie" etc. ou des activités "jeu", etc.

    Ces recherches préalables peuvent leur donner plein d'idées de mots qu'ils connaissaient peut-être déjà pour certains, mais sans forcément avoir le réflexe d'y penser d'eux-mêmes en écrivant des choses sur le thème en question.  

    En revanche, aucune définition. Les élèves doivent les chercher dans le dictionnaire classique en cas de doute.

    Certains s'inspirent de ce dictionnaire aussi pour créer des topics thématiques, avec des quizz visuels.

    Il existe aussi un jeu sur le forum Cafet qui s'appuie sur ce dictionnaire, dans lequel le meneur se note sur une feuille 10 mots intéressants liés à un thème qu'il lance (ex : le théâtre, la forêt, etc.), les autres proposent à chaque fois un mot, et c'est celui qui a trouvé le maximum de mots de la liste qui gagne et qui relance avec un nouveau thème à explorer.

    http://cafet.1fr1.net/t1771-jeu-vocabulaire-trouvons-les-mots

    votre commentaire
  •  

    à l'état de brouillon, voir le forum neoprofs

    (lien ci-dessus) pour la version complète


    Ils disposent sur le forum d'apprentissage, outre des défis et des sujets d'écriture très variés, de nombreux jeux de vocabulaire interactifs interétablissements.

    Par exemple, ils peuvent à volonté jouer à se faire trouver entre eux les synonymes ou les antonymes intéressants d'un mot, des expressions, etc.

    LE JEU DES SYNONYMES


    Ex. :


    Ad libitum Smile 

    LE JEU DES ANTONYMES


    Ex. :



    LE JEU DES EXPRESSIONS


    De même pour découvrir des expressions.

    Si l'un propose de deviner une expression avec le mot "plaie", le suivant peut proposer :



    etc.

    LE JEU DU PENDU


    Ils peuvent aussi jouer au pendu en ligne avec les autres en proposant des mots littéraires à découvrir (celui qui trouve donne le sens et fait une phrase d'emploi)



    LE JEU DES ANALOGIES


    Ils ont aussi le "jeu des analogies". Un mot fait penser à tel mot, qui fait penser à tel mot. Les mots choisis sont le plus souvent des mots intéressants (dont ils mettent alors le sens entre parenthèses, avec une phrase personnelle, souvent illustrée d'une image), etc.




    Défi : le "rallye des mots" :


    Un élève propose cinq mots comme "médire, un affront, circonspect, maugréer, indicible" et celui qui prend le défi poste un court texte en les intégrant, puis relance par 5 autres mots, qu'un autre élève peut reprendre.





    Le test de vocabulaire du jour :

    Un lien avec un test qui change automatiquement chaque jour. Quand ils découvrent un mot intéressant, ils le postent :

    Exemple 1 :

    Spoiler:

    Consignes :

    Mettre les noms avec leur déterminant (ex : un, une, etc.)

    La définition doit être comprise et reformulée simplement, avec ses propres mots.
    Illustrer le mot par une image puis faire une phrase d'exemple personnelle en mettant le mot en gras.

    Comparer la fois suivante ses exemples avec ceux des autres.



    Exemple 2 :

    Spoiler


    Consigne 2:

    Ne reveler et n'illustrer que les mots qui semblent intéressants à employer ou à connaître.
    (Quand le test du jour propose donc des mots trop rares ou trop techniques, se concentrer sur les autres mots ou faire à la place le jeu des analogies ou encore un des nombreux quizz vocabulaire de la section français.)



    4) Le jeu des analogies (version plus poussée)



    Exemple :
    Spoiler:

    top

    participant suivant :

    Spoiler:

    Consignes :

    Travail sur un champ lexical grâce au dictionnaire analogique :

    un mot fait penser à un autre et ainsi de suite.  

    On met les mots intéressants en gras avec définition entre parenthèses

    On fait ensuite une phrase d'exemple personnel avec au moins un des mots intéressants choisis.




    6) Jeu : Trouvons les mots !


    http://cafet.1fr1.net/le-choc-de-culture-f1/jeu-trouvons-les-mots-t1771.htm

    On utilise un dictionnaire analogique et le meneur choisit 10 mots ou expressions liés à un thème qu'il annonce.
    Les joueurs doivent proposer des mots et le gagnant est celui qui en trouve le plus de ceux qui étaient choisis.[/size]


    Exemple : quelqu'un lançant le thème du théâtre peut essayer de faire deviner : dénouement, Sganarelle, cothurne, Coryphée, monologue, exposition, commedia dell'arte, Racine, Règle des bienséances, etc.
    Et refusera les mots qui ne sont pas ceux sélectionnés sur sa liste. Sur la fin, il donne des indices pour les derniers mots à trouver (nom d'une pièce antique, souvent réadaptée)
    Celui qui en a trouvé le plus relance avec un autre thème, ou alors un autre s'il tarde à relancer.


    Il existe bien d'autres "jeux" de vocabulaire, qui sont finalement des exercices ludiques, finalement très pointus, mais il y en a suffisamment pour qu'iuls soient accessibles à tous les niveaux.
    Et au final, beaucoup y prennent goût, et ils en font d'eux-mêmes, en autonomie et par jeu, même durant cet été.

    Ces jeux peuvent être lancés avec autant de profit en latin, ou en anglais, espagnol, etc.

    Ces jeux sont mêmes sympathiques à faire pour nous, et ça permet d'en relancer aussi, ou leur apprendre des choses et parfois d'en apprendre finalement nous aussi les uns des autres topela

    votre commentaire
  • Auteur du document : bad wolf.

    Source d'inspiration : j'ai repris le principe au manuel De l'image à la phrase de Bosc. (http://manuelsanciens.blogspot.fr/2012/ ... re-et.html).

            Télécharger « vocabulaire savane.pdf »

            Télécharger « vocabulaire savane.docx »

    Vocabulaire de la savane


    votre commentaire
  •  

    de Serge
     

    Annexe : Le forum de la Cafet

    (correspondances et jeux d'écriture inter-établisssements)

    source : http://www.neoprofs.org/t47453-la-cafet-un-forum-pour-les-aider-a-progresser

    Il s'agit uniquement ici d'un aide-mémoire (beaucoup de modifications, ajouts, suppressions, déplacements, etc). Veuillez vous reporter au lien ci-dessus pour lire les interventions originales sur le forum Neoprofs. 

    S'il s'agit juste de poster une rédaction au sein d'un groupe restreint limité à trois classes, c'est un peu artificiel, autant prendre la formule d'un blog. Il est aussi bien plus stimulant pour les élèves et pour les enseignants de se retrouver sur une plate-forme commune, car discuter juste avec des camarades avec lesquels ils peuvent parler, ben ça tournerait un peu en rond. Et s'ils doivent attendre des heures avant qu'un autre membre réponde, ça s'essouffle et l'exercice devient artificiel. Or un forum ne correspond pas à cet esprit-là. Il est axé sur l'ouverture, l'interaction. Tu auras sans doute vite envie de nous rejoindre. La Cafet, c'est un peu le forum Néoprofs de nos élèves.

    Voilà pourquoi ce forum pédagogique s'offre clé en main aux élèves et professeurs qui peuvent en entrevoir les bénéfices d'une telle mutualisation. C'est une interface vivante, bien rodée, avec des tutos, qui s'est au fil du temps adaptée à leurs besoins, et où chaque professeur et élève peut à son niveau enrichir le savoir des autres.

    Il s'agit d'un forum de correspondances et jeux d'écriture interétablissements, le forum de la Cafet est donc un support pédagogique d'écriture que chaque collègue qui le souhaite peut utiliser clé en main, à sa façon, en l'adaptant à ses envies et à ses propres objectifs.

    N'hésitez pas à vous inscrire, à le visiter, voir comment l'utiliser ou tout simplement à poser des questions.

    http://cafet.1fr1.net/

    Télécharger le Fichier : Diaporama_La_Cafet-Forum_d-ecriture.ppt (Clic droit, enregistrer sous)  : Diaporama de présentation de l'outil, de ses utilisations possibles et des stratégies pédagogiques mises en place pour permettre aux élèves d'améliorer leur écriture, leur orthographe, vocabulaire, argumentation

     

    source : http://www.neoprofs.org/t47453-la-cafet-un-forum-pour-les-aider-a-progresser

    Il s'agit uniquement ici d'un aide-mémoire (beaucoup de modifications, ajouts, suppressions, etc). Veuillez vous reporter au lien ci-dessus pour lire les interventions originales sur le forum Neoprofs.

    Critique de Véronique Marchais (manuel Terre des Lettres) :

    Bonjour,
     
    Je voudrais donner ici un peu d'écho à une initiative d'un collègue qui me semble mériter plus que de l'attention. Il s'agit de La Cafet', un forum scolaire interétablissements http://cafet.1fr1.net/ pour permettre à nos élèves d'écrire en français le plus souvent possible, de réinvestir ce qu'ils apprennent en orthographe ou en vocabulaire, par exemple - liste non exhaustive. Serge en avait parlé au détour de topics, mais le sujet me paraît mériter mieux qu'une digression au sein de fils quelconques.
     
    D'abord, je tiens à dire que je n'ai rien d'une zélatrice des TICE, que j'ai répondu assez vertement à mon IPR qui voulait nous en faire bouffer coûte que coûte, que le projet de travailler de plus en plus sur support numérique en Primaire me paraît une belle connerie, que rien ne m'agace tant que le féTICisme de certains qui ont l'air de penser que, parce qu'on fait une activité à l'aide d'un ordi, miraculeusement, toutes les difficultés vont s'aplanir. Mais le refus des TICE érigé en principe me paraît tout aussi irrationnel. C'est un outil, juste un outil. Si on en fait une fin en soi, bien sûr, c'est complètement con. Mais bien utilisé, pour certaines tâches (et pas pour toutes), c'est une ressource formidable. Et c'est exactement ce que Serge en a fait*. Je vous invite à aller faire un tour sur ce forum, pour vous en rendre compte par vous-mêmes. Vous aurez certainement envie d'en faire profiter vos élèves.
     * Voir Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire (Serge)
     
    J'ai donc pu tester l'usage du forum avec les élèves et voici ce que j'en retiens :
     
    - C'est un média qui stimule les élèves et ils en acceptent volontiers les contraintes (rédiger des phrases complètes, correctes, en soignant l'orthographe autant que possible, en faisant l'effort de se corriger quand on leur signale des fautes) pour le plaisir d'échanger entre eux. Du coup, il n'y a quasiment aucun débordement. Mais surtout, un nombre certain d'élèves se met à écrire régulièrement, en sus des petits exercices pratiqués en classe, ce que je désespérais bien de parvenir à susciter un jour.
     
    - Par les contraintes que nous, enseignants, imposons, (par exemple, en ce moment, pour mes élèves, pour chaque verbe écrit, souligner le sujet et mettre la terminaison en couleur) nous parvenons à quelque chose d'essentiel, que je n'étais jamais parvenue à faire jusque là, et pour quoi je rendrai grâce à Serge jusqu'à la fin de ma carrière, c'est obliger les élèves à faire attention au moment où ils écrivent, rendre consciente une partie au moins de la mise en oeuvre de l'orthographe. D'une manière générale, les élèves apprennent à faire plus attention à ce qu'eux et les autres écrivent, et à se relire. Rien que ça, c'est énorme. Et les progrès sont visibles, même pour ceux en difficulté, pour ceux qui jouent réellement le jeu du moins.
     
    - On peut leur mettre des liens vers des exercices interactifs en lien avec ce qu'on travaille en classe. Du moment que c'est interactif, les élèves font volontiers les exercices, surtout qu'ils peuvent afficher leurs résultats et montrer leurs progrès. Cela aide à mettre en place des mécanismes. Couplé à la conscientisation de la démarche déjà évoquée, ça donne un vrai coup de pouce.
     
    - C'est un support flexible qui se prête à toutes sortes d'inventions. Par exemple, pour la prochaine lecture cursive, j'ai décidé de créer une section "journal de lecture". Cela me permettra de suivre l'avancée de chacun, d'aider au besoin, et j'espère que cela créera aussi un peu d'émulation, d'envie de parler un peu de son livre, voire de la curiosité pour les livres des autres. Ça, c'est ma petite idée perso à l'intérieur de l'idée de Serge, et chacun y aura les siennes en fonction de ses activités avec ses élèves. (J'ai aussi institué le "défi Carambar"  Laughing.)
     
    Pour l'instant, je galère encore sur certains points (mes élèves, par exemple n'arrivent pas à réemployer sur le forum le vocabulaire étudié, probablement trop éloigné de leurs préoccupations quotidiennes) mais beaucoup d'autres y arrivent. C'est de toute façon, pour plein de raisons, une expérience très positive. Les élèves sont très enthousiastes. Rien que ça, c'est chouette. Pour le reste, Serge en parlerait certainement mieux que moi.
     
     
    Pour ma part, je tenais à partager cette expérience et à rendre hommage à son initiateur. J'ai passé ces quinze dernières années à chercher dans toutes les directions ce qui marche, pédagogiquement parlant, sans préjuger du support ni de la manière, et là, assurément, on a un truc très prometteur. Désormais, dans ma petite liste des personnes qui auront participé à mon avancée pédagogique, il y aura F. Buisson, Gabet et Gillard, Dumas, C. Revéret, F. Puel et Serge Govaert.  Wink

    source : http://www.neoprofs.org/t47453-la-cafet-un-forum-pour-les-aider-a-progresser

    Il s'agit uniquement ici d'un aide-mémoire (beaucoup de modifications, ajouts, suppressions, etc). Veuillez vous reporter au lien ci-dessus pour lire les interventions originales sur le forum Neoprofs.
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Questions-réponses :Q (Margotier) : combien de temps cela occupe (en classe/hors classe) ? Est-ce qu'il faut suivre tout ça quotidiennement ? Si je me lance, ce sera de toutes façons avec une collègue ou deux : c'est mieux non?R (Serge) : Tout à fait, c'est encore mieux ! Very Happy

    Il n'y a aucune règle en fait, chacun l'adapte à ses besoins et envies et tous ne procèdent pas de la même manière, c'est ça qu'il y a de bien. Pouvoir s'approprier la richesse d'un outil et l'utiliser à sa sauce.

    Certains collègues disent juste à leurs élèves : allez-y, c'est génial ! Juste une chose. Lisez bien les règles du lieu et prenez l'habitude d'utiliser l'outil intégré qui rappelle les règles d'orthographe.

    D'autres collègues leur disent la même chose mais l'utilisent ponctuellement en cours ou au dehors pour faire un travail d'écriture spécifique, noté ou pas, ou lancer un échange argumentatif ... Autant dire que ce sont des activités qui changent et que ça ne leur prend pas de temps.

    D'autres développent une vraie pédagogie fondée sur l'écriture, parce qu'ils y prennent goût et viennent y échanger comme ils viennent sur Néo. Avant tout par plaisir.

    Bien sûr, on apprécie évidemment quand les collègues jettent un oeil et participent aussi à leur niveau Wink

    Pour la "modération", les élèves 'en chargent très bien eux-mêmes et s'autorégulent. Thalia de G : Je vais utiliser l'outil en aide personnalisée. On peut l'utiliser sans avoir à amener des classes entières d'une trentaine d'élèves en salle info par contre.Serge : Je ne m'y risque pas non plus. Laughing

    En dehors d'un travail ponctuel, j'utilise assez peu en salle informatique, sauf en demi-classe, groupe de soutien, latin ou aide personnalisée. En revanche je le mets sur le videoproj pour leur montrer que sur tel ou tel topic ils peuvent réinvestir telle ou telle chose. Comme ils ont leur défi à remplir en même temps, ils suivent bien. Mais souvent de simples liens dans le cahier de textes suffisent pour qu'ils se débrouillent. Certains posteront juste quelques messages très rédactionnels, d'autres laisseront tomber msn pour écrire sur le forum, mais sans faire de fautes. Ce sont ces élèves là qui feront des progrès fulgurants.Margotier : Est-ce qu'il y a des risques de dérapages de la part des élèves?Serge : Pas un seul en 5 ans, et pourtant des milliers sont passés (et restent) de tous les coins Very Happy
    C'est bien plus reposant que sur Néo Laughing

    En fait les élèves ont tendance à rappeler aux autres de faire attention à leur orthographe, d'utiliser des mots plus recherchés, à respecter la laïcité dans les échanges, etc.
    La règle de base c'est Autonomie, autonomie. Débrouillardise et initiatives. Ils se gèrent, s'auto-régulent, et viennent dans un bon état d'esprit.
    Il existe des tutos explicatifs déjà prêts qui répondent à leurs questions quand ils ont un souci, sinon ils la posent sur un topic et des élèves répondent eux-mêmes avant même que des collègues aient pu le faire.
    Les règles sont posées, si elles ne leur conviennent pas ils ne restent pas Smile
    Les autres s'adaptent.
    Si vous utilisez comme moi l'outil pour les évaluer en écriture régulière, et sur des points précis (orthographe, vocabulaire, grammaire) à réinvestir, ils se tiennent encore mieux et postent des choses d'un niveau qui tirent les autres vers le haut. SmileKalliopé :
    Serge a écrit: Si vous utilisez comme moi l'outil pour les évaluer en écriture régulière, et sur des points précis (orthographe, vocabulaire, grammaire) à réinvestir, ils se tiennent encore mieux et postent des choses d'un niveau qui tirent les autres vers le haut. Smile


    Justement, je me demandais comment suivre les interventions de chaque élève: si je décide moi aussi de noter la participation de tous les élèves de mes trois classes de français et de mes deux classes de latin, tu m'avais parlé d'une astuce pour pouvoir suivre sans perdre de temps, mais je ne m'en souviens plus. Car si je regarde juste en gros ce qu'ils font et que je note à la louche, je risque d'être injuste -malgré moi- et de décourager certains élèves qui seront dégoûtés d'avoir eu moins que machin et trucs alors qu'ils auront plus posté ou auront plus progressé en orthographe. Vous pouvez bien sûr me répondre que c'est moi la prof, c'est moi qui mets les notes, mais même si aucun élève ne vient protester, je ne serai peut-être pas tout à fait satisfaite... (je n'aime pas trop juger "au feeling" le travail d'un élève... mais ça viendra peut-être avec le temps?).Serge : Là aussi, il n'y a pas une seule méthode, chaque prof fait comme il le sent.

    On n'a pas besoin de "courir" pour essayer de retrouver tous les messages d'un tel ou tel, heureusement, car j'aurais laissé tombé depuis belle lurette tu penses bien Laughing

    En fait, si tu veux les évaluer, tu prends la feuille de défi qu'ils te donnent.
    Déjà, en fonction des barres sur le réinvestissement des notions évaluées, tu as une bonne idée.
    Il te suffit de cliquer sur le profil de l'élève et tu as un lien qui s'appelle "voir ses messages" idee

    Et là, magie, tu les as tous rassemblés en une fois, peu importe le topic sur lesquels ils les ont postés. Smile Tu y jettes un oeil, tu vois en fonction de tes critères et de la feuille d'objectifs qu'ils t'ont rendue.
    Certains élèves mettent leur mots de vocabulaire en gras pour que je ne les loupe pas, c'est encore plus facile et rapide à évaluer Laughing

    Au final, c'est bien plus vite corrigé qu'une rédaction et tu peux attribuer des notes à la fois en orthographe, en vocabulaire, grammaire, contenu/régularité, c'est toi qui vois.

    Le défi peut être le défi du mois, ou sur deux mois, ce qui permet d'intercaler les classes. Tu vérifies à la fin du mois les défis de telle ou telle classe, le mois d'après celui de telle autre.

    D'autres collègues fonctionnent encore différemment : ils donnent des objectifs aux élèves et quand ceux-ci pensent les avoir atteints, ils donnent fièrement leur feuille et l'évaluation est valorisante. Dans ce cas, ils acceptent que certains ne remplissent pas leur défi, mais valorisent ceux qui le font. Moi, c'est selon, je m'adapte à la classe. Si elle a besoin d'être encouragée ou au contraire poussée. Dans ce cas, j'évalue et je mets des 20 comme des 0, sans le moindre problème. Smile D'autres, mais chut, valident surtout des "compétences" sans notes. Il y a même eu des fois où je leur faisais remplir eux-mêmes une forme d'auto-évaluation/

    Ils m'écrivaient s'ils estimaient avoir réinvestis des choses intéressantes en orthographe/vocabulaire et la note qu'ils estimaient mériter. Eh bien, 9 fois sur 10, c'était à peu près celle que j'aurais mise. Avec le temps ils savent très vite juger de leur travail. Smile

    Ex :

    http://cafet.1fr1.net/t600-criteres-d-evaluation-pour-l-ecriture-reguliere-formative

    http://cafet.1fr1.net/f42-methodes-conseils-fiches-pratiques


    En fait, il faut tenter et s'adapter en faisant comme on le sent. topelaKalliopé : Je me doutais qu'il y avait une astuce pour ne pas être obligé de parcourir avec frénésie tout le forum pour retrouver les interventions de ses élèves Wink
    En fait, tu m'avais déjà donné l'astuce et je l'avais oubliée... Embarassed mais au moins tout le monde est au courant maintenant! LaughingSerge : Oui, voici un exemple avec le profil d'une ancienne élève qui vient souvent continuer de participer au forum, parce que d'un "travail scolaire", c'est devenu pour elle un loisir et un plaisir, et de toute timide qu'elle était, elle s'y est révélée :



    Après avoir cliqué sur un pseudo, le profil du membre apparait.
    Il n'y a alors plus qu'à cliquer sur "messages" pour tous les retrouver, avec la date des posts.
    Un forum est un outil vraiment très pratique à l'usage, personnalisable et qui fait gagner du temps.
    Il faut juste au début savoir en perdre un peu pour en gagner beaucoup. Wink

    Et comme ça n'empiète pas sur le temps de cours, c'est surtout une activité extra-scolaire et mes cours sont très classiques et accès sur la feuille, les livres et le stylo livre Malicou : Quelques questions de ma part ...

    - Tu as payé pour ne pas avoir la publicité? Ou tu as demandé à ton établissement?

    - Comment as-tu fait pour ajouter les outils tels bonpatron, synonymes, dico ?
    Le forum de la CafetSerge :
    Toute l'interface a été personnalisée progressivement, et continue à l'être. Smile
    Je dois dire que ça n'a pas été simple d'aboutir à un outil performant qui soit le plus en phase avec les besoins spécifiques de notre public scolaire et qui s'adapte pour répondre aux besoins d'une pédagogie réfléchie.
    J'ai dû me lancer dans les codes javascripts, les HTLM, autant de choses qui me donnaient le tournis. Il faut enlever un truc par ci, en ajouter par là, zut toute l'interface est décalée, il faut mettre tel nouveau code là, puis on vous apprend qu'il est sans doute en conflit avec un autre et qu'il faut retrouver l'autre et l'enlever sans se tromper (les codes forment plusieurs centaines de lignes de lettres et de chiffres, surtout quand on en rajoute) Et si tu coupes par mégarde un élément du code d'à côté (dur de voir le début et la fin de l'un), c'est la catastrophe. Il y a eu des effets dominos, il fallait tout revoir, et je retenais mon souffle à chaque fois pour ne pas faire trembler le "mikado" d'à côté et voir s'effondrer par effet domino tout le reste. Bref, à un moment c'était un vrai noeud de spaghetti et je ne suis pas sûr d'avoir le courage de parvenir à le refaire un jour. Sans compter que je suis dyscalculique et phobique réel des chiffres. Ils dansaient sous mes yeux, j'en avais la nausée. Bref. On peut personnaliser de petites choses si l'on s'y connaît pour faire adaptations plus profondes (et surtout que ne possèdent pas les autres forums car ils ne cherchent pas à être au service d'une pédagogie).

    S'il s'agit juste de poster une rédaction au sein d'un groupe restreint limité à trois classes, c'est un peu artificiel, autant prendre la formule d'un blog. Il est aussi bien plus stimulant pour les élèves et pour les enseignants de se retrouver sur une plate-forme commune, car discuter juste avec des camarades avec lesquels ils peuvent parler, ben ça tournerait un peu en rond. Et s'ils doivent attendre des heures avant qu'un autre membre réponde, ça s'essouffle et l'exercice devient artificiel. Or un forum ne correspond pas à cet esprit-là. Il est axé sur l'ouverture, l'interaction. Tu auras sans doute vite envie de nous rejoindre. La Cafet, c'est un peu le Néo de nos élèves.

    Voilà pourquoi ce forum pédagogique s'offre clé en main aux élèves et professeurs qui peuvent en entrevoir les bénéfices d'une telle mutualisation. C'est une interface vivante, bien rodée, avec des tutos, qui s'est au fil du temps adaptée à leurs besoins, et où chaque professeur et élève peut à son niveau enrichir le savoir des autres.
     
    Malicou : Concernant les défis des élèves au niveau du vocabulaire, ce sont eux qui choisissent les mots, c'est bien ça? As-tu une liste préétablies dans laquelle ils piochent?  

    Serge : Là encore chacun fait comme il le sent. Voici comment je procède. Wink

    Il existe toute une section vocabulaire sur le forum, dans laquelle piocher, s'entrainer, avec le vocabulaire de la joie, un topic sur la tristesse, sur le cinéma, la météo, axé sur le vocabulaire d'un livre à lire ou celui qui sera vu dans les textes du manuel ...

    On voit le vocabulaire dont on aura besoin au début de la séquence (ainsi les mots sont réactivés au fur et à mesure des textes, je trouve que c'est plus intéressant que de les entendre dire "on n'a pas compris le texte, il y avait des mots qu'on ne connaissait pas, puis de les expliquer, mais de savoir qu'il vont les oublier en suivant car ils ne les recroiseront pas avant un moment)

    Là, ils étudient le vocabulaire spécifique, essaient de l'utiliser à l'écrit durant une période (ainsi ils le voient aussi écrit par les autres, puis le voient écrit dans les textes du manuel. A la fin de la séquence, sauf exception, ils les connaissent sur le bout des doigts) topela

    Au fil du temps, ils ont de plus en plus de listes de vocabulaire, donc de plus en plus de choix.
    Les miens font généralement un défi de vocabulaire dans lequel ils essaient de réinvestir les mots spécifiques de la séquence, mais aussi d'anciens mots qui leur semblent bien adaptés au contexte et à ce qu'ils veulent dire.

    Je pratique la pédagogie différenciée et je n'attends pas la même chose d'un bon élève que d'un élève plus en difficulté.  Wink

    J'ai deux sortes d'élèves :
    -Les peu sûrs d'eux qui, avant écriture, se fixent sur une feuille les mots qu'ils ont choisis et qui essaient de les "caser" (bon, c'est souvent très artificiel dans leur cas, mais ils essaient)
    -Les élèves qui deviennent vifs et qui écrivent sur leur feuille de défi les mots et notions qu'ils utilisent au fur et à mesure, et de manière naturelle, bien adaptés à ce qu'ils veulent dire. Et leur façon de faire est souvent un modèle pour ceux du premier groupe, qui se mettent peu à peu à faire comme eux, et à interagir vraiment de façon naturelle.

    Et puis, ils rajoute souvent des mots intéressants qu'ils ont utilisés sans qu'ils soient dans des listes bien sûr. Ils peut avoir utiliser la fonction synonymes et trouver un mot très adapté, ou fait le "test de vocabulaire du jour", un topic quizz qui change chaque jour, et découvert dans un livre un mot qu'ils vont s'empresser d'utiliser.

    L'avantage du lieu pour les élèves, c'est l'émulation qui y règne déjà. Comment procéder pour l'inscription des élèves ?


    Voici quelques façons possibles de procéder :

    I) Vous leur demandez de s'inscrire par eux-mêmes ( en leur donnant par exemple une date butoire pour le faire, sachant qu'ils peuvent le faire de chez eux, mais qu'ils ont aussi un CDI) en définissant si possible avec eux un identifiant, un mot qui leur plait ou en rapport avec la matière (pourquoi pas des pseudos en latin, espagnol, un joli mot français, plutôt que "Ptigardu76" par exemple :gla: ) et ils s'inscrivent en autonomie.
    Comme il existe beaucoup de pseudos déjà pris, leur dire qu'il suffit parfois juste de rajouter un - ou un* avant et après le pseudo (plus esthétique que d'ajouter des chiffres) Wink

    Si un pseudo est trop ressemblant avec un autre, je le ferais changer et vous serez prévenus en MP du pseudo définitif de vos élèves (que vous pourrez ajouter sous leur photo du trombinoscope). : h eur:

    S'ils manque d'idées, voici un topic compilant des suggestions de pseudos proposés par des élèves :
    Idées de pseudo



    II) Possibilité de "prénom", ou "Initiale/Nom", et ils précisent dans l'encadré d'inscription le nom de leur professeur ou de l'établissement, puis le pseudo qu'ils souhaiteraient. Je leur dirai ensuite si le pseudo en question est vacant ou pas, ou leur ferai des suggestions en mp.



    Ceci fait, je vous donne la liste des pseudos définitifs de vos élèves.
    Vous pourrez le noter sous la photo de leur trombi. Razz

    Autre astuce, dans la section 'salle des profs' de la Cafet, qui leur est invisible, on ouvre un topic post-it avec correspondance Nom/pseudo et avec un lien direct à leur profil. Very Happy

    Que demande le peuple ? Smile



    PS : Une fois inscrit, ils doivent juste attendre que leur accès soit validé (le soir en question généralement). Wink

    On leur donne ensuite le lien du topic "premiers pas sur le forum", comprenant un tuto qui leur en explique très clairement les règles et le fonctionnement de base. Smile

     Dalva : Certaines parties sont réservées à certains membres. Qu'en est-il ?


    Serge : Il existe en effet une section "professeurs" invisible pour les élèves. Il suffit aux collègues qui le souhaitent de le demander et cette section devient visible.

    Il y a aussi un sous forum intitulé "Forum d'entrainement" qui peut servir éventuellement aux nouveaux élèves de faire leurs premiers pas sans "polluer" le forum, de sorte qu'ils y peuvent tester les différents boutons, les différentes fonctions, insérer des images, créer des topics même sans grand contenu, etc., histoire de se familiariser avec l'outil (et ce n'est pas grave s'ils se trompent, tâtonnent) afin de pouvoir aller ensuite sur les autres sections plus rédactionnelles, une fois les fonctions de base comprises (cela évite d'avoir un troupeau d'éléphants dans un magasins de porcelaine dans toutes les sections plus sérieuses en contenu)

    Il existe une autre section "Espace membres", accessible sur demandes uniquement pour les élèves qui écrivent en faisant un minimum (ou un maximum) d'efforts pour écrire correctement (ou utiliser au moins le "bonpatron", dont le fonctionnement est expliqué sur le diaporama) Dans cette section plus privée, les membres qui le désirent peuvent se présenter puis échanger sur leur topic personnel à la manière d'un blog ou de msn ... les fautes en moins.
    Nos élèves ont en effet souvent un niveau déplorable en orthographe car ils "détricotent" sur msn ce qu'ils ont acquis en classe. cette section permet donc aux élèves qui le souhaitent de discuter plus librement entre membres mais en veillant toutefois à ce qu'ils écrivent, en fonction de leur âge et de leur niveau. Et d'ailleurs, plusieurs s'y expriment régulièrement en réinvestissant du vocabulaire ou des notions de cours. C'est cependant une section moins "scolaire", donc ouverte uniquement aux membres qui font des efforts et utilisent aussi me forum comme lieu de vie, et pas juste un site où poster une rédaction (ceci aurait au final peu d'intérêt sinon)


    On peut aussi envisager une section "modération" pour les professeurs qui souhaitent l'utiliser avec leurs élèves comme moteur d'écriture. Chaque professeur peut être modérateur de droit, et  peut donc modifier  voire supprimer les messages des élèves (ou y signaler une faute à rectifier par exemple). Chacun fait comme il le sent, bien sûr, en fonction du niveau des élèves, mais aussi de ses objectifs (simple encouragement à l'écriture plaisir, valorisation des participations intéressantes, ou prolongement culturel de cours, ou encore travail sur des réinvestissements actifs de cours (orthographe, vocabulaire, argumentation, tournures grammaticales, etc.) en écriture, évalué ou pas. Là encore, chaque collègue fait comme il le sent, et s'investit au degré qui lui plait. Smile

    Dalva : A partir du moment où nos élèves seront inscrits, ne devons-nous pas devenir automatiquement modérateurs afin que tu n'aies pas à en supporter toute la charge ?Serge : Les collègues qui souhaitent participer au forum, que ce soit juste à titre personnel ou avec leurs élèves, ont naturellement la possibilité d'être modérateurs (pouvoir supprimer, éditer, etc.) et c'est très sympa Smile 

    L'objectif est aussi d'impliquer des élèves volontaires et sérieux pour nous épauler (envoyer des mp rappelant d'être davantage vigilant quant à son orthographe, etc.) de façon à ce que les choses se fassent simplement et avec le plus d'autonomie possible et d'auto-modération. Mais il n'y a pour ainsi dire aucun débordement. Les rares interventions se limitent essentiellement à un rappel à l'orthographe.

    Dalva :Si jamais un de nos élèves demande à passer en espace membres, en sommes-nous avertis ?
     
    Serge :Oui, ils doivent faire la demande sur un topic dédié. En fonction de son niveau et de ses efforts, on peut lui en donner l'accès ou ne pas donner suite. Cela se passe sur ce topic :

    http://cafet.1fr1.net/t4495-l-acces-a-l-espace-membres
     
    Dalva :
    Moi ça y est, je me suis inscrite ! Plus qu'à réfléchir à la façon dont je vais présenter ça aux élèves et à ce que je vais exactement attendre d'eux pour commencer.  

    Serge : Suggestion : tu peux utiliser le diaporama de présentation, si tu as un TBI à disposition. Il t'est facile de l'adapter en supprimant bien des vignettes pour ne garder que celles qui correspondent davantage à tes objectifs et à tes envies, de façon à le présenter de façon claire, visuelle, et sympathique ...
     
    Dalva : Je ne sais pas si j'arriverai à renvoyer à toutes les possibilités, mais je pense demander à chaque classe de simplement s'obliger à écrire bien + employer du vocabulaire vu en classe (ou pas, d'ailleurs), et plus particulièrement aux 3e de s'exprimer dans la partie "débats".

    En tout cas je suis rassurée, je ne serai pas la seule nouvelle à la rentrée !

    Serge : Très bonne idée. Ainsi, tu verras au fur et à mesure ce que tu peux attendre d'eux, si tu as envie de leur faire découvrir ensuite des possibilités supplémentaires, en fonction de leur âge, de tes séquences en cours, et de la façon dont tu le sens. Wink 
     
     
    Thalie : Je vais consulter à nouveau les différentes topics pour me familiariser avec les lieux.

    Serge : C'est l'idéal. Visiter, farfouiller, s'amuser à réagir sur des topics pour voir comment les élèves réagissent, découvrir en situation les possibilités, les topics sympas des sections détente à ceux plus intéressants du point de vue de l'écriture, de l'argumentation, de jeux poétiques, du vocabulaire ... Smile
     
    elwellon : Peux-tu donner plus de détails sur ton journal de lecture: est-ce que tu crées un site et chaque élève poste ou chaque élève va sur son dossier élève?
     
    Serge : Quand tu vas farfouiller, tu verras que les moyens dont les élèves peuvent rendre compte de leurs lectures sont très diversifiés.

    Ils peuvent créer des topics spécifiques pour parler de livres précis (généralement les grandes sagas dont ils sont fans), comme le topic Harry Potter, le topic La guerre des clans, etc.

    Ils peuvent aussi poster sur un topic plus général appelé "Le club lecture du forum", sur lequel ils évoquent le livre qu'ils sont en train de lire ou qu'ils ont lu récemment, avec un résumé personnel, leur avis, le conseillant ou pas à tel ou tel membre ...

    Ex :
    http://cafet.1fr1.net/t237-le-club-lecture-du-forum?highlight=lecture

    Un autre uniquement sur leurs lectures "coup de cœur" :
    http://cafet.1fr1.net/t248-vos-lectures-coup-de-coeur?highlight=coeur

    On peut en créer sur les lecture en cours (ex: Antigone, Les lettres de mon moulin, le petit prince, etc.) et chacun y poste ses questions, dit ce qu'il retient de tel ou tel épisode au fur et à mesure qu'il avance dans sa lecture, peut citer les mots de vocabulaire découverts, des citations qui leur parlent, etc.

    Il y a aussi des topics avec sondage pour ceux qui participent à Bouquin'ado, etc.


    On peut créer un topic dédié à un recueil avec sondage, etc.

    On peut créer des topics sur lesquels les élèves rendent compte de leur lecture sous forme d'abécédaire, de lettre à l'auteur, d'interviews de personnages, etc.

    On organise parfois des concours photos, de poésies, de nouvelles, etc.

    Chacun peut valoriser comme il l'entend les élèves : soit en les notant sur des critères précis (comme l'exemple montré sur le diaporama), soit juste en valorisant les efforts et les progrès (comme on le fait avec une participation orale par exemple), d'autres en leur offrant des livres reçus en spécimen, d'autres par des carambars, d'autres juste en félicitant ou en leur donnant le plaisir de participer en rendant ce lieu convivial (comme l'est Néo pour bien d'entre nous) ...
     
    elwellon : Vero, le défi Carambar? Qu'est-ce que c'est?
     
    Dalva : "Je me demandais l'autre jour si les professeurs étaient reconnaissables d'une manière ou d'une autre, sur le forum."


    Serge : Généralement, oui. Mais sans aucune obligation de l'être par ceux qui ne sont pas nos élèves.
    Certains interviennent comme enseignants bossant avec des classes, d'autres comme intervenants pour participer à la vie du forum et apporter des choses aux élèves.

    Ceux qui interviennent avec des classes créent souvent un topic qui sert de "point de ralliement" pour les élèves de leur classe ou de leur établissement, histoire de leur donner des conseils ou consignes spécifiques de temps en temps. D'autres utilisent la cafet, non seulement comme forum, mais aussi comme ENT (il y a donc des cahiers de textes interactifs de diverses matières, ouverts le plus souvent par les enseignants, dans ce cas vite identifiés comme tels par tous.) C'est souvent le mieux.
     
    Dalva : lorsqu'on s'inscrit en tant que prof sur le forum, doit-on se présenter quelque part pour que les autres profs (mais aussi les élèves ?) sachent qui l'on est ?


    Serge : Rien d'obligatoire, mais c'est plus sympathique de le faire en effet. Smile 

    Pour se présenter auprès des collègues, tu as une section appelée "Salle des profs" (visible uniquement pour les collègues inscrits, et invisibles pour les élèves) et, pour se présenter auprès des élèves, il y a la section "Espace membres", dans laquelle les membres qui le souhaitent ( élèves, professeurs ou intervenants ) peuvent se présenter, et ensuite utiliser éventuellement ces topics comme espace de discussion personnelle avec les autres membres, au lieu de passer par MP (une façon de leur permettre d'échapper à msn et de conserver un niveau d'écriture plus correct que s'ils allaient ruiner leur niveau dessus).
     
    Vivelesvacances : Le site m'intéresse beaucoup et j'aimerais avoir des renseignements supplémentaires sur son utilisation avec un groupe d'une quinzaine d'élèves : je sais que je vais avoir des 4e à la rentrée et que je pourrai peut-être disposer d'une heure quinzaine avec la demi classe (soit 4H30 de cours élève). Je souhaite travailler avec eux la conjugaison (puisque nous avons lancé un défi sur ce thème) et le vocabulaire (en espérant, par la suite, exploiter d'autres espaces du site, qui sait ?)
    Comment organiser concrètement des séances avec une demi-classe ? Avez-vous déjà essayé et comment avez-vous organisé cette heure ?
     
    Serge : Les possibilités sont très nombreuses, à toi de choisir celles qui te conviendront le mieux, voire d'expérimenter en situation d'autres possibilités encore. Wink
     
    Pour faire travailler l'orthographe, la conjugaison et le vocabulaire, tu as des sections dédiées.
     
    http://cafet.1fr1.net/f15-francais
     
    Tu peux leur faire utiliser un topic déjà existant (sur le son é/er/ait, sur les verbes difficile du présent, sur les fonctions, sur le vocabulaire de la mer, etc.) ou en créer correspondant exactement à ce que tu veux, ou même le leur faire créer ...
     
    Certains font mettre aux élèves la leçon en ligne, ou la mise en commun d'une recherche, d'un exposé, chacun s'occupant d'une partie, le tout facilement illustré avec des images ou des vidéos, ce qui fait que ça ne prend pas de temps.
    Tu peux ensuite y poster les exercices ou les quizz en ligne que tu as sélectionnés pour leur intérêt, ce qui est bien plus pratique que de leur faire taper des adresses.
     
    Ensuite, certains collègues demandent aux élèves de faire une capture d'écran de leur résultats (ainsi ils maitrisent vite la technique) et de poster leur quizz sur le topic en question. (Pour ma part, je les leur fais taguer de leur pseudo pour qu'ils ne récupèrent pas les captures d'écran d'un autre)
    Les élèves peuvent recommencer les quizz jusqu'à obtenir le pourcentage le plus élevé avant de les poster sur le topic.
    Ils doivent avoir maitrisé les quizz de tel ou tel topic avant de passer à ceux d'un autre (sur une autre notion d'orthographe, de grammaire ou de vocabulaire)
    D'autres collègues encore demandent aux élèves de leur poster les captures d'écran en MP. Chacun est libre de faire comme il le sent, en fait.
     
     
    Si tu as un TBI, tu peux aussi lancer les quizz sélectionnés et leur faire écrire leur réponses sur des tablettes, c'est dynamique, rapide et avec vue d'ensemble sur les réponses.
    Je sais que certains, dont moi, leur proposent surtout de faire cela comme exercice en dehors des cours (chez eux, sinon ils ont accès à un CDI), et en fonction de leur envoi, ils sont valorisés d'une façon ou d'une autre. Les professeurs peuvent aussi conseiller à certains de s'entrainer sur des topics correspond le plus à leur besoin. Cela permet une forme de pédagogie différenciée, et surtout de valoriser les bonnes volontés et l'autonomie des élèves.
     
    Voici quelques exemples faciles à faire en séance de petit groupe (ou chez soi) :
     
    Exemples de création de quizz de vocabulaire :
     
    http://cafet.1fr1.net/t2451-les-expressions-bibliques
     
    http://cafet.1fr1.net/t1720-quizz-voc-mer-musique-le-chant-rauque-de-la-tempete
     
    Exemple de leçon synthétique + quizz ciblés à faire travailler en demi-groupe, soutien, ou en autonomie à la maison
    http://cafet.1fr1.net/t707-le-son-e-er-ez-ait-ai#34308
     
     
    Exemple d'exposés faits en commun :
    -sur les métamorphoses d'Ovide :
    http://cafet.1fr1.net/t970-les-metamorphoses-d-ovide
     
     
    Exemple de jeux d'écriture courts et intéressants, à sélectionner, où puiser et où on peut en ajouter de nouveaux à volonté :
    http://cafet.1fr1.net/f34-section-free-style
     
    Personnellement, je suis surtout pour une pratique active des notions. Si on apprend de nouvelles notion d'orthographe, de nouvelles tournures, de nouveaux mots, ils les réutilisent le plus souvent possible sur le forum en écriture régulière, ce qui est plus facile à faire acquérir par le format court mais régulier qu'au sein d'une seul et unique grosse expression écrite de fin de séquence. Le diaporama en ligne montre bien d'autres utilisations pédagogiques concrètes aussi.
     
    L'intérêt, c'est que chacun peut s'approprier la plate-forme et ses possibilités comme il l'entend, se créer des topics, utiliser ceux existants, personnaliser les choses s'il le souhaite ...
     
    Thalie : Serge, je viens de naviguer un peu sur La Cafet et je n'ai pas accès à l'espace membres bien que connectée. Or, j'avais cru comprendre en lisant tes explications qu'il était ouvert à tous à la différence de l'espace dédié spécifiquement aux professeurs (puis-je y avoir accès également ?) Embarassed
     
     
    Serge : L'espace membres est en accès sur demande. Ainsi, seuls les élèves qui font des efforts pour écrire correctement sur les sujets d'écriture peuvent y avoir accès et utiliser cet espace en accès plus restreint pour discuter de façon plus libre à la place d'aller perdre leur niveau sur msn. Et le fait de pouvoir y accéder motive souvent des élèves à être plus attentif à leur orthographe dans l'ensemble des section d'écriture.
    Je te l'ouvre. Wink
     
     
    Thalie : Ah j'ai juste confondu l'"espace membre" et l'espace pour les professeurs, j'ai bien compris la fonction du premier pour les élèves.
     
    Serge : Petit mot d'une ancienne élève reçu ce matin sur le forum (ça fait plaisir de bon matin) Smile 

    Nelson a écrit:
     
    Bonjour Monsieur,

    Je tenais à vous remercier pour cette belle année de troisième et pour vos cours qui me furent extrêmement enrichissants. C'est aussi grâce à ma note en français que j'ai eu ma mention très bien au brevet, donc en grande partie grâce à vous. De plus, vous avez ravivé, chez moi, un goût pour la lecture et l'écriture que je commençais à perdre. Le forum a aussi nettement amélioré mon orthographe (il y a encore du boulot, je sais, mais je partais de loin... :gla:) ainsi que mon vocabulaire. Et j'en suis très fière.

    Si tout se passe bien, je m'orienterai vers un bac L, en vue de ce projet je tente de lire le maximum de classiques littéraires : 1984, Bel-Ami, L'écume des jours, L'étranger... si vous avez des livres incontournables à me conseiller n'hésitez pas. :Confus:
     
    Serge : Et voici un message envoyé hier par un ancien élève (lycéen à la rentrée).

    Il a pourtant fait partie de notre inénarrable "3ème du désespoir". Laughing 

    Démon a écrit:Bonjour !

    Maintenant que je ne vous ai plus, que dire .. tout simplement, merci, du fond du coeur ...
    Vous nous avez supportés, aidés, et fait progresser ...
    ON ne peut pas dire que l'on était les meilleurs élèves, ni les meilleurs bosseurs, c'est vrai :gla:et sachant qu'on avait pas toujours bon esprit et qu'on est donc parti de très très bas, mais pas plus bas que le fond ... :kin g:
    Et vous avez réussi (du moins pour certains, y compris moi), à nous faire remonter la pente (certes on la remontait avec un vélo, pas trop vite ..) :gluk:mais bon, on a monté, c'est l'essentiel, on a bien vu une différence entre le début et la fin de l'année. Il reste encore du chemin, bien sûr.
    Vous nous avez appris les bases du français (dommage que l'on avait pas une classe qui voulait vraiment aller vers le haut, et qui tirait vers le bas, sinon ça aurait été des merveilles) .. on était peut-être pas les élèves le splus parfait du monde, mais on a quand même bien progressé, on en a bavé mais on a passé d'excellents moments avec vous !!!

    bon ... je vais pas faire un roman non plus, merci Wink

    Et sachant que ce n'est pas totalement vous qui m'avez tout appris (heureusement ^^) mais aussi notre superbe forum ... (je m'imagine en écrivant en train de parler avec éloquence :kin g:tiens encore un mot appris de vous ! :p ) eh oui, ce forum m'en a fait utiliser bien des mots, et appris bien des choses ...

    C'est pourquoi j'aimerais de bon gré :kin g:(rohh c'est terrible ça, je ne fais plus de faute à ce mot) participer à aider les nouveaux à mon tour, pour qu'ils puissent eux aussi en retirer le meilleur ...  Smile

    Sur ce, bonne fin de vacances !!!
     
    clems : question technique: Doit-on demander l'autorisation du chef d'établissement et des parents pour l'utiliser en classe?
    Est- ce que le forum est facilement accessible dans les collèges, malgré les filtres utilisés?
     
    Serge : Il m'arrive aussi d'avoir des élèves sans internet (c'est très rare), ou des parents réfractaires à internet par essence, et ça se respecte. Comme ils travaillent avec moi par réinvestissement régulier du vocabulaire, tournures de phrase, etc., rien n'empêche ces élèves-là de le faire régulièrement dans un cahier, et de le rendre (bon, ce n'est pas aussi formateur, car ça n'offre pas toutes les richesses et les possibilités du site, mais c'est déjà l'essentiel). Mais bien souvent ils préfèrent quand même poster ce qu'ils ont écrit sur leur cahier quand ils sont au CDI. Et comme c'est déjà écrit, ça va vite.
     
    Il vaut toujours mieux en parler au CDE (le mien n'avait découvert l'existence du forum que lors d'un conseil de classe, en entendant les remerciements des parents) et informer les parents des objectifs (un simple mot expliquant les avantages pédagogiques que les élèves peuvent en retirer, je peux t'en passer un adaptable), voire en leur suggérant de visionner le diaporama (en lien en page d'accueil)
     
    Tout dépend si tu aimerais l'utiliser juste pour mettre des cours et leur faire utiliser des quizz sélectionnés, pas besoin (on ne prévient pas le CDE ni les parents quand on les emmène au CDI sur des sites pour s'entrainer ou faire des recherches). Si tu leur conseilles d'y écrire en autonomie, et juste par plaisir, tu peux bien sûr informer les parents que leurs enfants peuvent retirer plein de choses, afin de les encourager à y aller. Si tu veux qu'ils puissent y réinvestir ce qu'ils apprennent et fonctionner les valoriser par "Le défi du mois" (ou des défis sur des périodes de deux mois, voire du trimestre) en vocabulaire/orthographe ou argumentation, cela peut entrer dans le cadre d'un projet qui intéressera CDE et parents, et sur lequel il est utile de communiquer (sinon, les gosses racontent ce qu'ils veulent), tout en disant que la formule papier est possible.
     
    Pour les filtres, il suffit d'en parler à celui qui s'en occupe pour que l'accès soit autorisé. Wink
     
    Serge : Pour l'inscription de vos élèves :

    Suggestion :

    I) Leur demander de voir, ou mieux, voir avec eux le diaporama (ou juste les vignettes qui vous intéressent : vous pouvez en supprimer, en ajouter, vous  personnaliser le diaporama comme vous le souhaitez)


    II) voir avec eux la charte (et surtout l'usage du bonpatron, pour être sûr qu'ils comprennent comment s'en servir)


    III) les laisser s'inscrire.

    -Soit les laisser libres du choix du pseudo, mais leur demander leur choix avant (histoire d'éviter des pseudos ridicules ou qu'ils demanderaient de changer peu après).
    Si le pseudo était déjà pris, on peut l'entourer par des * ou des - pour qu'il soit valide.

    Ex : Si "Balzac" est pris, ils peuvent tenter *Balzac* ou -Balzac-, voire mettre un chiffre de département.


    Si vraiment le pseudo était trop proche de celui d'un utilisateur régulier, et pourrait conduire à les confondre, on peut le modifier sans souci en accord avec l'élève. Ils peuvent aussi utiliser leur vrai nom, ou prénom + initiale du nom, ou initiale prénom + nom.


    Soit convenir d'un thème général pour la classe : pseudos en rapport avec un univers (Tolkien, etc.), ou des pseudos d'oiseaux, ou en rapport avec la mer, la forêt, les étoiles, les minéraux, de personnages historiques, d'écrivain, de couleurs (Ambre, anthracite, Vert celadon, Vermillon, Bleu Cyan, etc., et avatar en accord), ou des pseudos en espagnol, etc.


    Veillez, quand ils s'inscrivent à ce qu'ils précisent :

    - leur nom/prénom dans la case prévue (renseignements qui seront visibles uniquement sur leur profil pour les enseignants)
    - le pseudo de l'enseignant (dans la case "por la validation de votre inscription).

    On peut ainsi faire des groupes au besoin, et ainsi envoyer quand on le souhaite un message privé à l'ensemble des élèves d'un groupe.
     
    Nyloh : "Veillez, quand ils s'inscrivent à ce qu'ils précisent :

    - leur nom/prénom dans la case prévue (renseignements qui seront visibles uniquement sur leur profil pour les enseignants)
    - le pseudo de l'enseignant (dans la case "por la validation de votre inscription)."

    C'est très intéressant comme option ! Comment fonctionne-t-elle ? En m'inscrivant en tant qu'enseignante, comment puis-je accéder à ces informations (qui resteraient donc secrètes pour les membres non enseignants) ?
     
     
    Serge : C'est exactement cela ! Smile 

    Les enseignants qui ont envie d'utiliser le forum peuvent voir le nom de l'élève en cliquant simplement sur son avatar (ce que ne peuvent pas voir les autres membres).

    Ce que je fais pour ma part, c'est un topic recensant mes classes, avec la liste des élèves, et en face le pseudo correspond.

    Et j'ajoute leur identifiant sous le trombi papier, c'est bien pratique aussi.

    D'autres collègues leur demande de mettre en pseudo prénom+ initiale, ou Initiale prénom pour les identifier directement. Chacun fait comme il le souhaite.

    Je poste tout à l'heure les documents dont on a parlé (un exemple de feuille de défi de vocabulaire/orthographe) et une feuille de présentation des objectifs (adaptable auprès des parents ou d'autres collègues intéressés, peu importe la matière) Smile
     
    Serge :
    Voici des documents dont on avait parlé (et qui peuvent intéresser aussi les collègues qui nous rejoignent)

    Un exemple de feuille de défi orthographe/vocabulaire vierge (adaptable, si certains souhaitent l'utiliser de cette façon, avec des objectifs)

    http://cjoint.com/?CHFuN7OP0Yg


    Exemple de feuille complétée (un côté, au dos les notions d'orthographe) -5ème.




    Voici un exemple de feuille synthétisant les principaux objectifs de l'utilisation du forum (où piocher pour le présenter aux parents ou aux collègues) :
    http://cjoint.com/?CHFuVGBF9kN
     
    Li-li : Cela est très intéressant ! Etant tzr cette année avec certainement des remplacements multiples je ne pense pas pouvoir mettre en place quelque chose de suivi, mais je crois que je vais déjà profiter de cette année pour bien me familiariser avec La Cafet.
    Merci beaucoup pour ce forum qui est aussi enrichissant pour les élèves que pour les professeurs.
     
    Serge : Très bonne idée; Le simple fait d'y participer soi-même pour le plaisir apporte de nombreuses idées d'utilisation pour la suite. Smile
     
    Doctor Who : Comment fait-on pour s'inscrire en tant qu'enseignant ?
     
    Serge : Le plus simplement du monde. En cliquant sur inscription, et en indiquant la raison de ton inscription dans la partie "pour valider votre inscription, ces informations ne seront pas visibles sur votre profil" (Il te suffit de dire que tu es Docteur Who par exemple) Après un contact, on t'ouvre aussi la partie enseignant/modération. Wink
     
    Fleur de Carotte : Et comment présentes-tu aussi l'utilisation de ce forum par tes élèves aux parents ?
     
    Serge : Voici un exemple de feuille synthétisant les principaux objectifs de l'utilisation du forum (où piocher des idées pour le présenter aux parents ou aux collègues, ou le mettre sur une feuille à faire signer, et demandant aux parents de visualiser le diaporama) :
    http://cjoint.com/?CHFuVGBF9kN


    Si tu veux leur faire réutiliser des notions à tous, et les évaluer sur une période, tu le signales aussi pour que ce soit clair pour les parents.
    Si les élèves viennent sur la base du seul volontariat et de la valorisation pour ceux qui progressent, tu peux le préciser.


    Ensuite, les feuilles de défis voc/orthographe, je les fais signer. Certains collègues, ne les notant pas tous les élèves, mais les valorisant pour ceux qui font des choses à valoriser, leur demande de rendre une feuille quand même, et les parents signent le fait qu'il n'y a eu ni réinvestissement de vocabulaire ni d'efforts en orthographe, chacun fait comme il le sent. Et ils les encouragent souvent à s'y pencher. Pour d'autres, c'est fait en simple prolongement et en pur loisir, il n'y a donc pas lieu de s'étaler, mais si un élève écrivait vraiment n'importe comment, sans que cela lui serve, on peut lui couper l'accès au besoin, tout simplement.


    L'écriture régulière est pour certains un moment familial d'ailleurs. "Teh, qu'est-ce que tu écris ? Et ils ont répondu quoi, les autres ? Pas mal, là tu pourrais facilement utiliser ce mot".
    Dans mon établissement, le forum étant utilisé comme ENT par tous depuis des années, généralement, tous connaissent, et le principal en parle lors de l'accueil des parents de 6èmes.
    Le forum leur apporte selon ce qu'ils en font. S'ils s'en tiennent à une utilisation loisir (ce qui est bien), les bénéfices seront limités, s'ils en profitent pour travailler des notions étudiées en orthographe/vocabulaire, les progrès sont rapides.

    Avant la création du diaporama, je proposais une réunion d'informations où je montrais les bénéfices qu'ils pouvaient en retirer, parents comme élèves, et ça passent très très bien, même chez les plus indifférents au début (je peux t'envoyer le brouillon du plan)

    Il y a 5 ans, certains demandaient "et ceux qui n'ont pas internet, ils sont pénalisés pour leur défi ou pas ?" Je leur disais juste qu'ils avaient un stylo et un cahier, et qu'il leur suffit de le rendre, ou de poster ce qu'ils avaient déjà écrit quand ils sont au CDI. Sur une période d'un mois ou deux, ce n'est pas un problème pour y accéder, ni pour valider le B2i.


    Maintenant, l'expérience ayant porté ses fruits depuis des années, les bénéfices étant reconnus par les élèves et les parents, les anciens élèves, je ne fais qu'envoyer un mot aux parents récapitulant les avantages à ce que leur enfant utilise le forum plutôt que facebook ou msn qui ruinent leur niveau et leur demandant de visualiser le diaporama pour comprendre comment il peut être utiliser au mieux, et c'est tout.
     
    Serge : Pour la feuille de défi, un collègue a eu une idée que je vais peut-être récupérer : ils conviennent -selon le niveau de la classe- d'un nombre de messages construits significatifs, de sujets d'argumentation, de notions/tournures, et d'un nombre de mots de vocabulaire à réinvestir, et les élèves rendent la feuille quand ils ont rempli le contrat, que ce soit au bout d'une semaine, d'un mois ou de deux. Cela laisse de la souplesse pour tous, et valorise ceux qui peuvent rendre autant de feuilles bilan qu'ils le voudront/pourront.  En mettant l'accent avant tout sur le plaisir de discuter sans faire de faute à l'aide du Bonpatron, ce qui est réellement formateur au quotidien pour développer des réflexes en orthographe et imprimer les règles.
     
    Serge :
    Serge :
    Serge :
    Serge :

    votre commentaire
  • source : http://www.neoprofs.org/t64142p20-francais-college-des-pistes-pour-un-enseignement-actif-du-vocabulaire#2131941

    Retraitée : Il y avait autrefois un ouvrage intitulé, je crois "Mille mots pour réussir", les secondes adoraient !
    https://sites.google.com/site/exossyntaxe/recherche-de-mots

    Serge : Voilà, on agit un peu sur le même principe pour l'étape 3 (cf. Travailler le vocabulaire visuellement et s'autoévaluer). On peut facilement créer des topics sur ce même principe (ce qui évite de photocopier tout un livre) pour n'y mettre que ce qui est en lien avec nos textes ou une thématique à étudier, et en adaptant comme on le souhaite. Ajoutons à cela la possibilité de faire des quizz visuels pour leur faire retrouver les mots, c'est tout bénef, et ça sert d'une année sur l'autre, d'un collègue à un autre, tout en pouvant être adapté/modifié facilement.

    https://sites.google.com/site/exossyntaxe/recherche-de-mots

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique